HRP : aventures pyrénéennes

HRP : aventures pyrénéennes

Vendredi 5 août : camping de Gavarnie

            A nouveau une nuit un peu fraîche, pas facile de se lever. Il fait beau, départ 7h45 pour une longue journée. D'abord montée de 700 m puis pause au col des mulets avant de rejoindre le refuge des Oulettes des Gaube au pied de la face nord du Vignemal, très imposante. Il y a beaucoup de monde ici, des randonneurs, des touristes, mais aussi des alpinistes attirés par les nombreuses voies d'escalades présentes sur cette face gigantesque.

 

 

             Après une pause sandwich au refuge, nous remontons à Hourquette d'Ossoue 600 m plus haut. De là, il est facile de monter au petit Vignemal, premier sommet dépassant les 3000 m. Pour une fois il n'y a pas trop de monde à cet endroit habituellement très fréquenté. La vue de là-haut avec une telle météo est exceptionnelle : on y voit très loin, jusqu'à la plaine et on a y une vue surplombante sur le glacier du vignemal déjà en glace vive début août. Je ne suis pas étonnée que l'on dise qu'il recule autant.

 

 

            Nous redescendons au col et là je laisse Bruno qui a finit sa semaine et redescend par l'étang de Gaube. Ce fut une semaine fort sympathique et l'on a partagé de bons moments. Cela fait drôle de se retrouver seule à nouveau mais j'ai hâte de redescendre sur Gavarnie pour pouvoir téléphoner à Grégoire que je n'ai pu joindre depuis un moment.

 

            Le refuge Besselance est à 2600 m. C'est trop haut pour espérer trouver un bon emplacement pour planter la tente. Il est encore tôt, je décide de poursuivre jusqu'au barrage même si c'est encore loin. Là, malheureusement mon portable ne passe toujours pas. Tant pis, je profite que de nombreuses voitures soient garées sur le parking pour me faire descendre. Là, je triche un peu mais Gavarnie est trop loin pour que j'y arrive à pied avant la fermeture du camping et j'ai vraiment envie de téléphoner à Grégoire qui pourra peut être me rejoindre demain samedi.

 

 

            J'arrive à temps au camping pour avoir une place. J'arrive à avoir Grégoire au téléphone et prendre une douche bienvenue après, je n'ose même pas le dire…, une semaine entière sans m'être lavée ! Je retrouve un groupe rencontré là-haut au col pour boire un verre puis me retrouve à nouveau isolée dans ma tente. Voilà qui me fait drôle, d'autant plus que Grégoire ne pourra pas me rejoindre ce week-end. Tant pis, je voulais me reposer demain mais je pense repartir car je n'aime pas l'ambiance qui règne ici avec cette horde de touristes et tous ces commerces qui viennent un peu gâcher la magie d'un lieu grandiose tel que le cirque de Gavarnie.

 

Bilan : - 1700 m de dénivelé

- 1 sommet = petit Vignemal (3032 m)

- à noter : j'ai pu voir une hermine pour la première fois !

 

> 3 jours dans le parc d'Ordesa

 



05/03/2006
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres