HRP : aventures pyrénéennes

HRP : aventures pyrénéennes

Samedi 24 septembre : refuge Ernest Mallafré

           

 

 

                  La nuit a été difficile à cause de la chaleur dans le dortoir et des ronflements. Mais se trouver à l'abri des intempéries sous les combles à quelque chose de rassurant. Réveil 8 heures et départ à 9. Le ciel n'est pas spécialement rassurant. Il aura tout de même tendance à se dégager dans la matinée mais les nuages d'altitude sont annonciateurs de mauvais temps. On profite de l'éclaircie pour monter à la Punta Alta. Greg décide de rester prendre le soleil dans le couloir rocheux qui mène au sommet. Moi je préfère monter tout de suite et comme j'ai le sommet en visu et que j'ai la flemme de sortir la carte, je me trompe d'itinéraire. Résultat, ça passe mais j'arrive à lâcher un gros pavé en dessous de moi. Je sais qu'il y a des gens en dessous. Je crie, tout va bien mais je ne suis pas fière du tout. Une fois de plus j'ai oublié de réfléchir avant d'agir... (autre version façon greg: j'ai fait ma blonde).

 

                 

                    Greg me rejoint au sommet. Nous profitons du soleil tant qu'il y en a encore. La vue se bouche rapidement avec des cumulus menaçants. Nous renonçons à couper par la crête et descendons dans la vallée pour remonter par le col de Contrex. La pluie commence à tomber. Nous montons au col en passant de rocher en rocher juste à temps avant l'orage. Ouf ! La redescente se fait sous une pluie battante et les roulements du tonnerre qui résonnent. Arrivés dans la vallée, il ne pleut plus mais le ciel est encore noir au loin. Nous montons au col Portarro d'Espot sous un ciel à nouveau noir mais de l'autre coté, c'est plus calme. La descente est même agréable car très automnale. La météo, les arbres très colorés rouges, verts ou or, le cadre est sublime.

 

 

 

             Trouver le refuge Ernest Mallafré ouvert avec un poêle bien chaud et un bon repas est un vrai réconfort. Nous séchons et apprécions l'hospitalité et la convivialité de ce refuge.

 

            Le bilan de ces deux jours dans le parc est très positif malgré la météo : merveilleux paysages, ambiance automnale, le plaisir de pouvoir partager tout cela à deux…

 

Bilan : - 1600 m de dénivelé

- 1 sommet = Punta Alta (3013 m)

 

> de Espot à l'Hospitalet

 



05/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres