HRP : aventures pyrénéennes

HRP : aventures pyrénéennes

Mercredi 21 septembre : estan del Muntanyo d'Arreu (2205 m)

 

            Il a fait moins froid cette nuit mais la tente était bien à l'abri du vent sous le barrage. Petit déjeuner au refuge et départ 8h00. J'ai la grande forme ce matin, c'est peut-être d'avoir pu bien manger au refuge. Il fait beau et arrivée au port de Goellicrestada, je ne résiste pas à l'envie de laisser mon sac et monter au sommet 350 m plus haut. Le chemin est bien tracé, l'accès facile et la vue par ce temps si clair est époustouflante. Décidément, les lumières de l'automne sont vraiment les plus belles. En tout cas, monter là-haut valait le coup, je ne comprends pas que Véron n'en parle pas dans le topo. Un peu plus d'une heure après l'avoir quitté, je retrouve mon sac au col. Je me sens presque reposée de mon escapade, j'ai moins mal aux épaules, je me sens plus légère.

 

 

  

 

            La suite de cette étape est magnifique, surtout la descente depuis port de Caldes dans le cirque de Coulomers. Par contre, une fois passé le col Pigarder, c'est moins agréable. Pourtant descendre dans l'herbe depuis le col est facile et rapide, mais la piste qui suit est interminable et désagréable avec ses gros cailloux.

 

              Mais le pire de tout est la montée au port de Bonaigua. Elle est longue, fatigante car il faut remonter et l'arrivée est très décevante puisque cette annexe de station de ski borde la route, est déserte à cette saison et l'on n'y trouve même pas une goutte d'eau potable. Décidément, je préfère continuer un peu jusqu'à trouver un meilleur bivouac. Je suis épuisée, physiquement comme moralement et monter à l'estany Pedo me demande de la volonté ? Tout ça pour y trouver une immonde marre d'eau stagnante absolument imbuvable, même avec des pastilles ou bouillie. Je continue à monter pour arriver à l'estan del Muntanyo d'Arreu et là c'est une bonne surprise : un joli lac de montagne avec de l'herbe pour planter la tente, du bois pour faire du feu, tout ça sous une belle nuit étoilée. Ouf !

 

Bilan : - 1950 m de dénivelé !!! dont 350 hors sac et 200 à la recherche du bivouac

- 1 sommet = Montardo (2833 m)

 

 

 

 

> jeudi 22 septembre



05/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres